Lucques du Languedoc en culture

La Lucques du Languedoc AOP, nouveau produit français au registre des Appellations d’Origine Protégées

L’enregistrement de l’appellation d’origine protégée « Lucques du Languedoc » a été publié au Journal officiel de l’Union Européenne du 15/02/2017. Celui-ci fait suite à l’homologation de la dénomination en appellation d’origine contrôlée (AOC) en août 2015.

La Lucques du Languedoc est une olive de bouche de couleur verte présentant une forme caractéristique de croissant. En bouche, elle est ferme sans être craquante avec un noyau allongé en forme de croissant de lune. Son goût est moyennement salé, très peu amer et sans acidité marquée. Elle présente des arômes d’avocat, de noisette fraîche ou de foin coupé.

La Lucques du Languedoc AOP est récoltée, mise en saumure et éventuellement pasteurisée dans une aire géographique délimitée appartenant à la partie basse du Languedoc d’altitude inférieure à 400 mètres, qui comprend 68 communes de l’Aude et 224 communes de l’Hérault. Ce territoire est situé au débouché des gorges de l’Hérault, berceau historique de la variété Lucques.

Fruit d’une variété d’olivier dont la pollinisation est très délicate et exige l’intervention du vent, la Lucques du Languedoc bénéficie dans ce territoire de conditions optimales à son développement : combinaison de deux vents forts au printemps – le Mistral et la Tramontane et sols calcaires, en plus ds températures et précipitations favorables à la culture de l’olivier.

Ces conditions naturelles spécifiques, couplées aux savoir-faire des oléiculteurs confèrent à l’olive ses caractéristiques particulières. La Lucques du Languedoc, fragile, est toujours récoltée à la main.

Voir la description détaillée de l’appellation AOP « Lucques du Languedoc »

Voir le Règlement européen n°2017/255

Crédit photo : INRA DIST, Jean Weber