Tresse Ail fumé d’Arleux IGP, La ferme du Petit Cuincy

Effacer

Produit rare, l’ail fumé d’Arleux est recherché par les connaisseurs pour sa très grande qualité de conservation. Gardé au sec, il peut être consommé plus d'un an après récolte, en conservant ses caractéristiques d’ail rose : son goût un peu piquant et légèrement sucré, et son arôme subtil. Mais cette jolie tresse ronde de couleur brun doré séduit aussi par son bel aspect vernissé et son agréable odeur fumée, qui donnent envie de la suspendre dans la cuisine ou la salle à manger pour le plaisir des yeux.

vente ail fumé d'Arleux IGP direct producteur pas cher
Mûr au milieu de l'été, l'ail fumé d'Arleux n'est commercialisé qu'à partir de septembre, après séchage, tressage à la main et fumage. Produit et commercialisé par l'entreprise familiale Potdevin-Caron de la Ferme du Petit Quincy, cet ail fumé d'Arleux IGP est ici proposé  en deux formats : la tresse de 500 g de calibre moyen (env. 15 têtes), et la tresse de 12 têtes de gros calibre (700 g environ).

Le véritable ail fumé d’Arleux IGP se prête à toutes les préparations.
Et on peut l’utiliser comme condiment et exhausteur de goût dans pratiquement tous les plats.
Son caractère un peu piquant et légèrement sucré est particulièrement valorisé dans les préparations d’ail mitonné.  Ainsi il est délicieux en soupe, dans les mijotés de légumes ou encore pour truffer les viandes.

Astuce : Sublimez vos pâtes en un tour de main.

Couper l’ail en fines lamelles et faites le revenir dans un peu d’huile d’olive. Lorsqu’il brunit, le sortir de l’huile et le jeter. Utiliser l’huile pour faire revenir tomates, olives, anchois, courgettes … On obtient ainsi une délicieuse base pour apprêter les spaghetti.

Attention : Faites revenir l’ail à feu doux pour éviter de lui donner un goût amer.

En savoir plus

Découvrir le cahier des charges, l’aire géographique de production, les liens étroits entre l’ail fumé d’Arleux IGP et la vallée de la Lys et le bassin d’Arleux dans le Nord de la France, les savoir-faire particuliers, les traditions associées et l’histoire du produit  ? Cliquez sur l’appellation IGP Ail fumé d’Arleux

Quelques idées recettes

Conservation

L’ail fumé d’Arleux IGP se conserve particulièrement bien.

En effet le fumage lui confère une grande capacité de conservation.

Ainsi l’ail fumé d’Arleux IGP se conserve parfaitement d’une récolte à la suivante. Soit jusqu’en septembre de l’année suivant la récolte.

Pour assurer cette longévité au produit, il doit être gardé dans un endroit sec et aéré.

Ainsi il est préférable d’éviter la cave et le garage si ces derniers sont humides.

Des caractéristiques nutritionnelles intéressantes

La composition de l’ail fumé d’Arleux IGP est identique à celle des autres aulx.

Ainsi l’ail fumé d’Arleux contient de nombreux oligo-éléments et minéraux avec une dominante de potassium et de soufre.

Il apporte en particulier du sélénium, antioxydant bénéfique contre le vieillissement cellulaire, relativement rare dans les aliments.

Et l’ail aurait de nombreuses vertus médicinales, préventives et curatives. On citera notamment son action antiseptique et anti-inflammatoire. Ces actions sont connues et utilisées depuis le moyen âge dans les monastères pour soigner les blessures. Et la science les reconnait également . Ainsi l’allicine essence contenue dans l’ail bloque deux groupes d’enzymes présentes dans les bactéries.

Par ailleurs il est établi que l’ail a un rôle intéressant pour la prévention des maladies cardio-vasculaires. En effet la consommation d’ail concourt, dans une alimentation variée, à équilibrer le taux de cholestérol.

En outre l’ail contient de l’adénosine, substance qui éclaircit le sang et favorise la dilatation des vaisseaux. Sa consommation limiterait ainsi la formation de caillots.

Enfin partenaire « beauté » et « mange-graisse », l’ail stimule le système immunitaire. Et il fortifie les os et améliore l’état de la peau, des cheveux, des ongles. Il lutterait même contre la cellulite par sa composition riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Boutique, vente produits IGP, AOP, STG, Label rouge, appellation d’origine contrôlée, appellation d’origine protégée, certification, produit contrôlé, indication géographique protégée, inao, INAO, organisme certificateur, produit de qualité, produit de terroir, information, cahier des charges, appellation contrôlée pas cher, bon marché, prix bas, juste prix

Appellation IGP Ail fumé d'Arleux
Poids / Volume

12 têtes / 700 g env., 500 g / 13 à 15 têtes

Conditionnement

Filet, Tresse 12 têtes minimum

Marque / Producteur

La ferme du Petit Cuincy – Cuincy (F59)

Récolte

2018

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à donner votre avis “Tresse Ail fumé d’Arleux IGP, La ferme du Petit Cuincy”

Pour le moment il n'existe aucune recette pour ce produit

A conserver dans un endroit plutôt frais, mais surtout sec et aéré.
Eviter la cave et le garage souvent humides.

Des qualités nutritionnelles intéressantes

La composition de l’ail est identique à celle des autres aulx : riche et diversifiée en oligo-éléments et en minéraux avec une dominante de potassium et de soufre. L’ail contient en particulier du sélénium, antioxydant bénéfique contre le vieillissement cellulaire, relativement rare dans les aliments. L’ail est reconnu pour ses nombreuses vertus médicinales, préventives et curatives. On citera notamment son action antiseptique et anti-inflammatoire utilisée depuis le moyen âge dans les monastères pour soigner les blessures, et depuis reconnues par la science : l’allicine essence contenue dans l’ail bloque deux groupes d’enzymes présentes dans les bactéries. Par ailleurs il est établi que l’ail a un rôle intéressant pour la prévention des maladies cardio-vasculaires, sa consommation concourant à équilibrer le taux de cholestérol dans une alimentation variée. Et l’ail contient de l’adénosine, substance qui éclaircit le sang, favorise la dilatation des vaisseaux et limiterait ainsi la formation de caillots. Partenaire "beauté" et "mange-graisse", l’ail stimule le système immunitaire, fortifie les os, améliore l’état de la peau, des cheveux, des ongles et lutterait même contre la cellulite par sa composition riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Enfin des travaux récents (étude INRA 2013) mettent en évidence son rôle possible dans la prévention de certains cancers digestifs : ses composés soufrés et des substances comme "l’ajoène" et "l’allicine" exerceraient un effet préventif. Attention il ne s'agit que de travaux exploratoires.