Sète et le littoral languedocien

Région : Languedoc-Roussillon

Premier port de pêche français en Méditerranée, la ville de Sète est connue pour ses ports, ses diverses activités maritimes et son littoral de sable fin. Elle se trouve au centre du littoral Languedocien, bordant le golfe du Lyon, qui s’étend de la rive droite du Petit Rhône à l’est jusqu’à Port-la-Nouvelle à l’ouest, chevauchant ainsi trois départements : le Gard, l’Hérault et l’Aude.

Haut-lieu de la pêche au bleu (sardine, anchois, thon), le littoral se distingue également par ses nombreuses lagunes dans lesquelles on pratique la conchyliculture et par ses stations balnéaires à vocation fortement touristique.

Pêche Port Grondin Sète Languedoc

Un territoire aux caractéristiques particulières

La Méditerranée comporte un plateau continental, plate-forme immergée à pente faible, qui est généralement étroit, précipitant les sédiments vers les grands fonds. Dans le Golfe du Lion, prolongeant la plaine languedocienne, ce plateau est plus large et s’étend jusqu’à 60 km de la rive. Son faible relief favorise le dépôt et l’accumulation des sédiments fluviatiles qui ont permis la formation d’une épaisse couche sédimentaire.
Ainsi le littoral Languedocien se caractérise par une côte basse et sablonneuse, et un large plateau continental en pente douce recevant des eaux fluviales riches en éléments nutritifs, qui constitue un écosystème spécifique relativement isolé géographiquement.

Ces caractéristiques font du littoral languedocien un lieu de pêche particulier, puisqu’on y trouve simultanément des petits et grands pélagiques, dits « poisson bleu » : sardine, anchois et maquereau, et aussi thon rouge et espadon, et des poissons de fond, dits « poisson blanc » : merlu qu’on appelle ici merlan, loup, dorade, baudroie, rougets et bien d’autres espèces.

La flotte sétoise, constituée d’armements familiaux et pratiquant pur la plupart la petite pêche avec des sorties en mer de moins de 24 heures est à l’image de cette variété. En plus de 10 thoniers senneurs, elle est aujourd’hui composée de 16 chalutiers polyvalents, et de nombreux petits métiers, qui participent à la  réputation de qualité, de fraîcheur et de grande variété de la pêche sêtoise.

Grondins Soupe Rouge Sète Pêche Port Languedoc

Le littoral a également la particularité de présenter des lagunes isolées de la mer, suite à des variations importantes du niveau de la mer il y a 6000 ans. Ces lagunes subissent un processus permanent de comblement par les cours d’eau qui s’y déversent charriant des matières terrigènes. Sur le territoire sétois se trouve notamment l’étang de Thau, plus grand plan d’eau de la région, à la salinité variable et dans lequel débouche le canal du Midi. C’est un milieu riche en biodiversité, propice aux activités conchylicoles, notamment d’ostréiculture et de mytiliculture.

Territoire Sète Littoral Languedoc

Un littoral façonné par les hommes

La ville de Sète est née avec l’édification en 1666 du môle Saint Louis, jetée de 650 mètres de long protégeant l’entrée du vieux port, issue de la volonté de Louis XIV de trouver une rade pour les galères royales et d’y créer un port d’exportation des produits languedociens mais également de créer un débouché pour le Canal du Midi dont le creusement était entamé à l’époque. Le port s’est développé au XIXe siècle, notamment grâce au commerce du vin.

Le littoral Languedocien présente la particularité d’avoir été visé, au début des années 60, par une démarche volontariste de l’Etat visant à valoriser le potentiel touristique jusqu’alors inexploité de la région, en appliquant une politique d’aménagement globale.

De grands travaux ont donc été menés et ont conduit à l’ouverture de graux (chenaux faisant communiquer un étang côtier avec la mer), aux creusements de ports, et au développement de stations touristiques et infrastructures routières. Le littoral, outre son côté sauvage, présente un aspect urbanisé qui, aujourd’hui, l’expose sensiblement à l’érosion et au changement climatique (montée des eaux et submersion des édifices humains).

Activités et principales productions

Outre des activités dans les secteurs de la pêche ou de l’aquaculture, le littoral est également fortement tourné vers le secteur touristique.

Un certain nombre de produits font partie du patrimoine culturel et gastronomique local : la soupe de poisson, la tielle, les huîtres, les moules et encornets farcis à la sétoise, la seiche en rouille ou encore la macaronade. Parmi ces produits, deux sont protégés par un label rouge, en particulier la Soupe rouge de la mer Label Rouge.

Territoire Sète Littoral Languedoc

Crise Coronavirus, la boutique reste ouverte mais les délais de livraison sont allongés. En savoir plus. Ignorer

';