Le Périgord

Territoire Périgord Dordogne

Région : Aquitaine

S’étendant du Limousin aux vallées de l’Aquitaine, le Périgord est une région de transition entre les plaines de Guyenne et les pré-contreforts du Massif Central.

Territoire Périgord Dordogne

Borné au Nord par l’Angoumois et le Limousin, à l’Est par le Bas-Limousin, au Sud par le Quercy et l’Agenais et à l’Ouest par le Bordelais et la Saintonge, le territoire du Périgord correspond à celui du département de la Dordogne. Pointe avancée de l’Aquitaine vers le Massif central et les Charentes, le territoire est aujourd’hui au centre de la Nouvelle Aquitaine, limitrophe de sept départements  : le Lot-et-Garonne au sud, la Gironde à l’ouest, la Charente-Maritime et la Charente au nord-ouest, la Haute-Vienne, et la Corrèze au nord est, et enfin le Lot à l’est. Sous une certaine unité culturelle, ce territoire cache une remarquable diversité géographique.

Un climat de transition marqué par la douceur

Le Périgord bénéficie d’un climat océanique  tempéré par l’influence du Gulf Stream. Le temps est agréable en toute saison, bien que parfois instable, alternant grand soleil et giboulées dans la même journée.
L’effet modérateur de l’océan sur le climat s’atténue d’Ouest en Est, cédant peu à peu la place au climat semi-montagnard des marches occidentales du Massif Central.
Les températures, douces et agréables dans les vallées basses, les parties couvertes de bois et sur les craies du bassin sédimentaire Aquitain sont plus froides aux confins du Limousin et sur les granites du Nontronnais.
Dans l’ensemble le Périgord est relativement bien arrosé avec un hiver et un printemps très pluvieux et un été souvent sec. Les pluies sont plus fréquentes avec l’élévation du relief, mais la neige est rare en hiver.

Un relief étagé

Le Périgord doit la variété de ses paysages à la richesse de son sous-sol et à l’action des rivières : la Dordogne, et aussi la Vézère et l’Auvézère. Les terrains sont essentiellement calcaires, au Sud et au Sud-Ouest, tandis qu’au Nord on trouve une bande étroite de roches cristallines.
Les couches géologiques s’étagent parallèlement au Massif Central, en une suite de gradins orientés Nord-Ouest / Sud-Est dont l’altitude décroît progressivement du Nord vers le Sud.

Au nord, le Périgord limousin aux sols acides et cristallins

Dernier contrefort du Massif Central, un premier gradin est constitué de gneiss et de schistes. Cette région aux sols acides est connue sous le nom de « Périgord limousin ».

Territoire Périgord Dordogne

Une deuxième marche formée de grandes tables calcaires

Formé d’un plateau de roches sédimentaires calcaires découpé par de nombreux cours d’eau, un deuxième gradin offre un paysage alternant tables calcaires et vallées aux sols argileux fertiles. C’est la région des Causses : les Causses Périgourdins, les Causses de Terrasson, et les Causses de Daglan.

Un troisième gradin très caractéristique

Au sud, le territoire s’organise en trois zones :

  • A l’ouest le Ribéracois-Vertillacois, grande plaine calcaire vallonnée, dans le prolongement des Charentes.
  • Le Périgord central est une région de collines et de sables riches en minerais de fer recouvrant le calcaire.
Territoire Périgord Dordogne
  • Enfin, le Sarladais, aussi désigné Périgord noir, correspond aux vallées de la Dordogne et de la Vézère, taillées dans un calcaire dur et formant de hautes falaises escarpées et friables dans de vastes plateaux densément boisés.

Un quatrième gradin est formé de dépôts et de calcaires

Le quatrième gradin est formé d’une part de dépôts siliceux-gréseux et, d’autre part, de calcaires lacustres durs de l’ère tertiaire. Ses reliefs sont vallonnés, à l’allure plutôt garonnaise.

Un territoire façonné par les hommes

Occupé dès la Préhistoire, le Périgord est partout investi par l’homme.
Ainsi malgré une densité de peuplement relativement faible, le territoire, à vocation agricole, est maillé d’exploitations agricoles souvent de taille modeste, réparties de façon homogène.
Partout, sur les plateaux ou dans les vallées, on peut apercevoir de belles maisons paysannes aux murs de pierres ocre ou blanche, aux toits de tuiles ou de lauzes au Nord.
Et de temps en temps, au milieu des champs, on peut aussi apercevoir d’harmonieuses cabanes rondes en pierres sèches.

Territoire Périgord Dordogne
Territoire Périgord Dordogne

Une agriculture diversifiée

Dans ce territoire très boisé, à dominante rurale, l’agriculture, la filière bois et l’agroalimentaire tiennent une place prépondérante. La forêt couvre plus de 40 % du territoire. Implantés sur les plateaux calcaires, les bois sont constitués principalement de feuillus. La moitié du bois produit est utilisée dans l’industrie notamment pour la préparation de pâte à papier ou de panneaux. L’agriculture largement diversifiée est répartie selon les potentialités des différents milieux :

  • La partie nord est principalement tourné vers l’élevage, en particulier de veaux de boucherie, et vers les vergers producteurs de « pommes du Limousin »
  • Sur les terrains siliceux prospère la culture de la fraise et à l’Est, sur les Causses proches du Quercy, le paysage est parsemé d’élevages de moutons.
  • La vigne prédomine autour de Bergerac.
  • Enfin le Périgord noir présente une agriculture particulièrement diversifiée. Les terres proches des grandes rivières et irriguées l’été, sont couvertes de prairies, noyers, maïs, champs de tabac. Et on trouve aussi des élevages de palmipèdes, et des productions de truffes et de châtaignes.
Territoire Périgord Dordogne
Territoire Périgord Truffe de Dordogne

De nombreux produits bénéficient de signes officiels de qualité et d’origine  : les fraises du Périgord IGP, les noix du Périgord AOP, l’Agneau du Périgord IGP, le Canard à foie gras du Sud-Ouest IGP, la Poularde, le Chapon et le Poulet du Périgord IGP, sans compter les vins de Bergerac correspondant à treize AOC dont Monbazillac, Pécharmant et Bergerac.

Territoire de culture et de nature

Territoire occupé dès le Paléolithique par l’Homme de Neandertal puis par Cro-Magnon, le Périgord abrite de nombreuses traces de nos ancêtres au sein de ses innombrables grottes. La Vallée de la Vézère accueille la plus connue d’entre elles : Lascaux, classée Monument Historique et protégée au patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco. Terre de résistance, ayant assisté aux soulèvements des croquants aux XVIe et XVIIe siècles et à la Résistance lors de la Seconde Guerre Mondiale, le Périgord est également fortement attaché à ses marchés de producteurs, ses marchés aux truffes, au « gras », …

Le territoire héberge également des réserves de biodiversité remarquables. A ce titre on peut citer le Parc Naturel Régional Périgord Limousin au Nord du territoire, à cheval sur la Dordogne et la Haute-Vienne. Créé en 1998, il abrite différents biotopes dont des landes à bruyère, des prairies humides, ou des landes et pelouses sèches. On y croise de nombreux animaux et plantes dont la loutre d’Europe, la chouette effraie, des orchidées, etc.


Crise Coronavirus, la boutique reste ouverte mais les délais de livraison sont allongés. En savoir plus. Ignorer

';