La Lomagne

Région : Midi-Pyrénées

La Lomagne est une petite région historique du nord-est de la Gascogne, à cheval sur les départements du Gers et du Tarn-et-Garonne. Elle existe aujourd’hui administrativement au travers de trois communautés de communes : la Lomagne Tarn et Garonnaise, la Lomagne Gersoise, et Cœur de Lomagne.

Le triangle lomagnol, circonscrit par la Garonne et deux de ses affluents en rive gauche, l’Arratz et la Gimone,  est le cœur du pays de Lomagne, sillonné de rivières et de ruisseaux ayant taillé le relief en une alternance de plateaux et de vallées, vallons et ravins. Cette disposition du relief a joué un rôle important dans l’implantation de l’habitat dès l’Antiquité.

Au niveau géologique, le territoire est délimité au nord et à l’est par des terrasses d’alluvions anciennes de la Garonne, à l’ouest par les formations des sables fauves de l’Armagnac et des Landes, et au sud par les coteaux molassiques plus élevés et plus accidentés du sud du Gers.

Un environnement très favorable à l’agriculture

La géologie et les conditions climatiques ont contribué à la vocation agricole ancienne et importante du territoire. Aujourd’hui encore 80 % de la surface régionale de la Lomagne est occupée par des terres agricoles.

Les hivers sont doux et pluvieux et connaissent mieux le givre que la neige, tandis qu’au printemps les giboulées peuvent être fréquentes et abondantes. Les étés sont chauds et secs et l’automne est doux : en novembre les belles journées ensoleillées contrastent avec le refroidissement de l’air. Les vents jouent un rôle important dans les variations climatiques.

Les sols profonds et majoritairement argilo-calcaires et dépourvus de cailloux, ont une forte capacité de rétention de l’eau, absorbant les précipitations en hiver et au printemps et offrant une réserve d’eau utile aux cultures en période sèche. Ainsi la majorité des terres de Lomagne sont dédiées à l’agriculture présente ici depuis l’antiquité.

Territoire façonné par les hommes

Le développement de l’agriculture intervenu très tôt dans l’histoire de la Lomagne marque les paysages. Le panorama offre ainsi une succession de plaines cultivées, de vallées parsemées de parcelles agricoles visibles sur les flancs des vallons et des coteaux surmontés de crêtes boisées.

La Lomagne possède également un riche patrimoine historique comportant de nombreux vestiges gallo-romains et médiévaux, de châteaux et forteresses, d’anciennes églises et chapelles romanes, de vieux pigeonniers de pierre, de belles bastides et des villages de caractère où la pierre dorée, la brique et le bois composent un décor unique.

Activités et Principales production

Dans le pays de Lomagne, les principales activités économiques sont directement liées à l’agriculture, néanmoins le tourisme et l’artisanat sont des sources d’activités notables.

Au rang des productions locales réputées, on retrouve l’Ail blanc de Lomagne IGP et le Melon de Lectoure qui fait l’objet d’une demande de reconnaissance en IGP. Terre de grandes cultures, notamment de maïs, de pommes de terre et d’avoine, la Lomagne produit également du foie gras, des pommes, du miel et même des noisettes ! Au rayon des vins, on peut noter le Saint-Sardos AOC.


Crise Coronavirus, la boutique reste ouverte mais les délais de livraison sont allongés. En savoir plus. Ignorer

';