La Haute-Provence

Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur

Définie comme le Haut-Pays de Giono, la Haute Provence est un espace de plateaux, de cuestas, de vallons et de plaines, situé principalement dans le département des Alpes de Haute-Provence et empiétant un peu sur les départements de la Drôme au Nord et du Vaucluse à l’Ouest.

Le territoire est bordé à l’est par le plateau de Valensole, et dominé, au nord par la montagne de Lure, et à l’est par la montagne de Ganagobie. A l’ouest, il rencontre les contreforts du plateau d’Albion et au sud le Luberon. Zone de transition entre le littoral et la montagne, la Haute Provence est traversée de part en part par la vallée de la Durance. Son unité géographique est celle de ses hauts plateaux dominant la Durance, des collines qui le bordent, et de la relative clémence de son climat. La Haute Provence correspond à la fin de l’arc alpin avec de nombreux affleurements géologiques d’âges divers.

Une terre aride aux contrastes saillants

Riches en cailloux, à forte teneur en calcaire et avec une faible évolution, les sols issus de ces terrains ont une excellente aptitude à l’absorption de la pluie. Les eaux souterraines sont enfouies à grande profondeur et les eaux superficielles soumises à la survenue de précipitations exceptionnelles. Ainsi de nombreux cours d’eau prennent leurs sources dans les montagnes de Haute Provence, qui se jettent à l’Ouest dans la vallée du Rhône et à l’Est dans la vallée de la Durance.

Géographiquement très variée, la Haute Provence se caractérise par son altitude qui entraîne des variations au climat méditerranéen. Les amplitudes thermiques, annuelles et journalières, sont importantes avec une graduation thermique liée à l’altitude. L’été est chaud et sec mais relativement court – moins de 2 mois. L’hiver est froid, et le printemps tardif. Les précipitations annuelles sont irrégulières, en moyenne de 900 mm, concentrées principalement en automne et au printemps. Les vents dominants sont froids et secs, soufflant du Nord ou du Nord-Ouest. Ils sont moins violents qu’en Basse Provence.

Territoire façonné par le travail des hommes

L’implantation humaine est très ancienne et cette histoire marque le territoire. Dès le paléolithique, tous les villages sont d’importantes zones d’extraction du silex. Une cinquantaine d’oppida, vestiges du néolithique sont aisément repérables entre Valensole et Redortiers. La Via Domitia qui traverse tout l’espace est un héritage de la colonisation romaine… Les villages souvent perchés sont d’architecture romane avec un réseau dense de rues et de calades et souvent des remparts médiévaux encore visibles. Le paysage est parsemé de cabanons, bergeries, murs et restangues bâtis avec les pierres sorties des champs, et d’un petit patrimoine rural très riche : fontaines, lavoirs, pigeonniers, chapelles, oratoires.

Activités et Principales production

L’agriculture reste ici une activité essentielle. Si elle s’articule autour de 3 productions majeures : fruits, élevage ovin et plantes aromatiques, elle est aussi marquée par la grande diversité des productions et la spécialisation. Les produits sous appellations sont nombreux. A côté des vins, dont les AOC de Pierrevert et du Ventoux, on trouve l’agneau de Sisteron AOP, le fromage de chèvre de Banon AOP, l’huile d’olive de Haute-Provence AOP, le petit épeautre et la farine de petit épeautre de Haute-Provence IGP, l’huile essentielle de lavande de Haute-Provence AOP et le muscat du Ventoux AOP. Et d’autres productions sont en cours de reconnaissance.

Les réserves et conservatoire

La réserve géologique de Haute-Provence.


Crise Coronavirus, la boutique reste ouverte mais les délais de livraison sont allongés. En savoir plus. Ignorer

';