IGP Ail de la Drôme

  • Achat Achat
  • ODG ODG
  • Producteur Producteur

L’IGP Ail de la Drôme est reconnue en Indication géographique protégée depuis 2008. Dans ce territoire du sud ouest de la Drôme, entre Valence et Nyons, les exploitations sont de taille moyenne. Et l’ail représente une source de revenu essentielle au maintien de l’activité.

L’importance de la culture est visible au travers des nombreux marchés et manifestations dédiés ici à l’ail. On citera la traditionnelle foire aux aulx de la Saint-Pierre à Crest ou l’actuelle «Foire à l’ail de Sauzet». Celles-ci rencontrent chaque année un vif succès.

L’ail IGP Ail de la Drôme est cultivé, séché, brossé et trié dans un territoire strictement délimité au sud-ouest du département de la Drôme. Ce territoire correspond à l’implantation historique de la culture. En effet dans cette aire le climat est suffisamment chaud de novembre à avril pour assurer sa complète maturité.

Une qualité bien particulière

L’IGP ail de la Drôme désigne un ail blanc d’automne, pouvant présenter des flammes violettes, et de gros calibre. Cet ail est commercialisé à l’état frais en vrac, ou à l’état  demi-sec ou sec, en vrac, colis, bottes ou tresses.

De grosses têtes bien remplies et naturellement très propres

Pou être reconnu en IGP Ail de la Drôme, les bulbes doivent être classés en catégorie I ou Extra. Et le diamètre minimal est fixé à 45 millimètres.

Avec un goût délicat et agréable

L’IGP Ail de la Drôme est caractérisée par un goût légèrement sucré, «frais», de moyenne intensité et un arrière goût peu persistant. De plus la texture est moelleuse en bouche. Ainsi l’impression générale est agréable.

Deux variétés locales historiques d’ail blanc sont utilisées: «Messidrôme» et «Thermidrôme».

Une qualité liée au territoire

Des conditions climatiques favorisant une production de qualité

Les températures automnales et hivernales sont relativement douces et conviennent bien à la culture d’ail d’automne. Ainsi plus de 8 années sur 10, la somme des températures journalières entre le 1er novembre et le 15 avril atteint les 1 000 °C jours. Celles-ci garantissent à l’ail une maturité et une qualité optimales. De plus le climat est ensoleillé et venté. Par conséquent il assure une culture saine et facilite le séchage des aulx. De ce fait l’ail de la Drôme demande très peu de nettoyage.

Des sols à texture fine et légère qui favorisent la bonne conservation des aulx

Dans ce territoire les sols  sont majoritairement de type argilo-calcaire et limono-argileux. Ce type de sol convient bien à l’ail. Et pour la culture de l’ail de la Drôme IGP on les meilleures parcelles. AInsi on choisit les terres sans trop de cailloux et avec une teneur en argile d’au moins 10 %.
Ces caractéristiques confèrent à l’ail IGP Ail de la Drôme une bonne aptitude à la conservation.

Des variétés et des semences sélectionnées par et pour ce territoire

Les variétés Messidrôme et Thermidrôme retenues pour l’IGP, sont toutes les deux issues d’une sélection réalisée dans la Drôme à partir de populations de « Blanc de la Drôme ». Les semences utilisées sont produites sur le territoire de production de l’ail de le Drôme IGP.
Ainsi le territoire a contribué au cours du temps à adapter au mieux la culture à ses caractéristiques de sol et de climat.

Un savoir-faire original

Une culture exigeante qui nécessite attention et réactivité du semis à la récolte

Une grande majorité de producteurs produisent de l’ail sur leur exploitation depuis plusieurs générations. En effet cette production demande une plus grande expérience qu’une production ordinaire. Car il faut sans cesse gérer les interventions en fonction des conditions météorologiques et climatiques. Ainsi la culture nécessite un suivi permanent durant les 8 mois de mise en terre.

Récolte à maturité et maîtrise du séchage : points-clef de la conservation des aulx

Le savoir-faire des producteurs s’apprécie tout particulièrement dans la détermination de la date optimale de récolte. Et une autre étape clef est la conduite du séchage.

Ainsi chaque producteur déclenche la récolte en utilisant un critère visuel de dessèchement des feuilles. Et il complète cette information par une mesure de poids sur 20 plantes, en tenant compte des conditions climatiques à venir.

La fin du séchage est appréciée à l’œil. De ce fait le savoir-faire du producteur est important. Ainsi l’ail est sec lorsque les peaux externes craquent et se détachent facilement. Ce stade correspond généralement à une perte de poids de l’ordre de 25%.

Un cahier des charges strict

Sélection des parcelles

Dans l’aire géographique, les parcelles sont choisies selon les caractéristiques du sol : peu caillouteux et argileux (minimum 10% d’argile) pour assurer la bonne aptitude à la conservation.
Et certains précédents culturaux sont interdits : maïs, oignon, échalote, poireau. Enfin la rotation est nécessaire. Ainsi il ne peut y avoir  plus de deux cultures d’ail en 5 ans.

Culture

Le semis est réalisé à l’automne avec une densité minimum de 900 kg/ha.
Alors seules les semences certifiées – Service Officiel de Contrôle – et produites dans le territoire IGP Ail de la Drôme sont autorisées.
De plus la fertilisation est raisonnée dans chaque parcelle selon les besoins de la culture et les résultats d’analyse de sol.
Les traitements contre les parasites sont encadrés par les services techniques locaux et fondés sur des observations. Seul le traitement contre la rouille est obligatoire.
Les traitements anti-germinatifs sont interdits.

Séchage

L’ail est mis à séché dans les 24 heures après arrachage.
Puis il doit être séché pendant 3 jours minimum après arrachage pour de l’ail demi-sec. Et la durée de séchage est de 21 jours minimum après arrachage pour de l’ail sec.

Préparation du produit

L’utilisation d’inhibiteurs de germination et le traitement par ionisation sont interdits.
Mais un travail de présentation est nécessaire. Ainsi les racines sont coupées au ras du bulbe sauf pour les aulx vendus en bottes.
Et selon la présentation, les tiges sont coupées ou égalisées.
L’ail est « blanchi » : l’enveloppe la plus externe est ôtée pour le nettoyer, puis l’ail est brossé et trié.

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Une longue histoire

L’ail a été introduit en France par Charlemagne. Et c’est une production connue depuis longtemps dans la Drôme. Ainsi Olivier de Serres y fait référence dans son ouvrage «Le Théâtre d’Agriculture et Mesnage des Champs». Dans celui-ci il détaille un ensemble de bonnes pratiques pour sélectionner les semences, cultiver et récolter les aulx.
Et c’est à partir du XVIIe siècle que la culture se développe. Ainsi on trouve l’ail sur le marché de Valence en 1793. Et la foire aux aulx de la St Pierre à Crest existe depuis plus de cent ans.

Depuis le début des années 80, s’appuyant sur une forte tradition, une réputation importante dans le quart sud-est de la France, et sur le travail de sélection de semences réalisé par l’INRA, les producteurs drômois se sont organisés pour développer et pérenniser cette culture patrimoniale.
Ainsi en 1998 l’ail de la Drôme obtenait une certification de conformité. Et il est protégé en Europe par l’IGP depuis 2006. Aujourd’hui, plus de 85 % des semences certifiées vendues en France sont issues du bassin de production drômois.

Une culture qui donne vie au territoire

Traditionnellement la grande foire aux aulx avait lieu à Crest pour la Saint Pierre fin juin. Les quantités d’’aulx disponibles à cette date étant limitées, la fête de l’ail a été décalée au 3ième samedi de juillet. L’ail drômois et la gastronomie locale sont à l’honneur au travers de stands de dégustation, de et de diverses animations en particulier l’atelier de tressage de l’ail.

La foire aux aulx de Sauzet, juste à côté de Montélimar, a lieu chaque année la dernière semaine complète de juillet. Commençant dès le vendredi, les festivités se poursuivent pendant trois jours, avec en point d’orgue la foire des producteurs d’ail et des artisans qui se tient le dimanche : messe de l’ail, déambulations de la Confrérie de l’Ail et des Confréries invitées, échassiers-­épouvantails, musique.

POUR L’ACHETER EN TOUTE CONFIANCE :

 

Les marques

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Les producteurs

Producteur 1 :

  • Nom :
  • Coordonnées :
  • Adresse :
  • Téléphone

Producteur 2 :

  • Nom :
  • Coordonnées :
  • Adresse :
  • Téléphone

Producteur 3 :

  • Nom :
  • Coordonnées :
  • Adresse :
  • Téléphone

';