Golf de Cadix

« Aydin Inciri » AOP

Categories: Tags:

« Aydin Inciri» AOP, nouveau et premier produit turc au registre des appellations d’origine protégée européen.

L’enregistrement de l’appellation d’origine protégée « Aydin Inciri » a été publié au Journal Officiel de l’Union Européenne le 17 février 2016.

« Aydin Inciri » est le nom donné aux figues sèches produites dans la province d’Aydin, en Anatolie, à partir de figues de variété Sarılop produite sur le figuier ficus carica domestica (figue femelle). Il s’agit d’un type de ficus carica erinosyce, sous-espèce de ficus carica L.
Cette figue de gros calibre a des caractéristiques très particulières et recherchées, liées à la zone géographique de culture et au savoir-faire et conditions particulières du séchage.
Les caractéristiques spécifiques et distinctives de « Aydin Inciri » sont sa peau fine et souple de couleur jaune tirant sur le blanc, la texture fondante et visqueuse de sa pulpe, sa saveur miellée, son goût très sucré et son odeur douce.

Ces caractéristiques sont étroitement liées aux conditions écologiques et au savoir-faire de l’aire géographique de production, qui s’étend sur les communes de la province d’Aydin, au confluent des vallées du Büyük Menderes (Méandre) et du Küçük Menderes (Caÿstre) en Anatolie.
Les sols profonds, argilo-sableux et naturellement riches en matières organiques et en chaux, limitent le développement de maladies du figuier et concourent à l’obtention de fruits de grande qualité.
Le climat chaud de type Méditerranéen, avec un hiver doux et un été très chaud, la concentration des précipitations en novembre et juin et la sécheresse estivale, permet d’assurer le grossissement, la maturation et le séchage au soleil des fruits, dans des conditions optimales.
Les régimes des vents qui soufflent dans les vallées du Méandre et du Caÿstre jouent un rôle clé dans le grossissement et la maturation des fruits et la production de figues sèches de qualité : le vent du nord-est qui souffle le matin est fondamental pour la maturation et le séchage des figues, tandis que la brise marine humide soufflant de l’ouest l’après-midi permet d’obtenir de grosses figues à la peau fine.
Enfin c’est grâce au travail des producteurs, qui vérifient les figues en cours de dessiccation tôt le matin et tard l’après-midi, que les figues sèches produites sont de grande qualité.

Les figues «Aydın İnciri» revêtent une importance particulière pour la province d’Aydın et sont un symbole de la région. Le motif de la figue apparaît souvent dans la décoration des villages et des places des villes de la province.

Voir le Règlement européen n°2016/215  

« Mojama de Isla Cristina » IGP

Categories: Tags:
Mojama de Isla Cristina IGP filet de thon séché

« Mojama de Isla Cristina » IGP, nouveau produit espagnol au registre des indications géographiques protégées.

L’enregistrement de l’indication géographique protégée « Mojama de Isla Cristina », a été publié au Journal Officiel de l’Union Européenne du 16 février 2016.

La  « Mojama de Isla Cristina » est un produit de saurisserie obtenu à partir de thon. C’est un filet de thon, ou longe, affiné par salaison puis lentement séché. Pour cette transformation, le poisson peut être du thon rouge (Thunnus thynnus) ou du thon alabacore (Thunnus alabacores).
On distingue deux catégories de produit. Extra correspond à la partie interne des longes, la plus maigre. Et  la partie externe, la plus grasse donne la Primera.

Une typicité qui se voit et se goûte

L’IGP  « Mojama de Isla Cristina » a un aspect extérieur marron foncé, plus marqué encore sur la catégorie Primera. A la découpe, la tranche présente les stries propres aux longes de thon. Et elle décline différentes tonalités de grenat, plus foncé sur les bords.
De plus l’IGP « Mojama de Isla Cristina » se caractérise par une texture compacte et lisse. Ainsi la chair est peu fibreuse. Et elle a l’odeur et la saveur du poisson bleu. La teneur en sel varie entre 3 % et 9 %, et l’humidité entre 40 % et 50 %.

Alors le produit est présenté en morceaux de différents poids emballés sous vide. On le trouve également découpé en tranches recouvertes d’huile d’olive ou de tournesol. Il est également conditionné sous vide, en blister ou en bocaux de verre.

Toutes les étapes de préparation de la« Mojama de Isla Cristina » ont lieu dans une aire géographique délimitée. Celle-ci comprend les municipalités de Isla Cristina, Lepe, Cartaya et Ayamonte, dans la province de Huelva, dans le golfe de Cadix. Ainsi la découpe du thon (la «ronqueo») le pelage, le tri et le conditionnement sont réalisés dans cette aire, où on continue de pêcher le thon
Ici le  savoir-faire d’élaboration artisanale du produit, fondé sur l’expérience, est transmis de génération en génération. C’est donc la tradition des salaisons de cette petite région qui garantit la qualité spécifique du produit.

En acheter dans notre épicerie fine en ligne

Voir le règlement européen n° 2016/199